Microsoft résout enfin le problème des moniteurs et des applications qui sont en désordre

Windows 10 Microsoft monitores apps problema

Même avec tout le soin et l’attention que Microsoft met dans le développement de Windows 10, il a des comportements uniques. Ce sont des situations occasionnelles, mais elles dérangent de nombreux utilisateurs, car elles sont répétitives et n’ont pas de solution.

Car Microsoft semble désormais voué à la fin avec l’un des plus inconfortables, associé aux situations dans lesquelles un deuxième moniteur est utilisé. Les applications qui changent constamment de position resteront enfin à leur place.

Ce n’est pas un problème nouveau et on sait depuis longtemps qu’il existe dans Windows 10. Chaque fois que vous utilisez un deuxième moniteur, quelque chose de normal pour ceux qui utilisent un PC portable, lors du déverrouillage de Windows 10, les applications ouvertes changent de moniteur, sans aucune raison apparente.

Ce comportement est naturellement indésirable et contraire à ce que les utilisateurs attendent de Windows 10. Il exige qu’ils stockent constamment leurs applications dans les différents espaces disponibles, ce qui ne devrait pas être nécessaire.

Les solutions à ce problème sont apparues périodiquement, mais sans jamais le résoudre définitivement. Le problème est identifié comme étant Rapid Hot Plug Detect, tel que décrit par Microsoft, qui est apparemment activé chaque fois que Windows 10 est verrouillé et déverrouillé.

Mais Microsoft aura réussi à surmonter cette situation et a publié un correctif pour ce problème bien connu. Cela garantira enfin que les fenêtres de l’application sont sur leur écran d’origine et les utilisateurs devront néanmoins réorganiser leur position.

Pour l’instant, et comme d’habitude avec Windows 10 et Microsoft, il sera testé dans le programme Insiders pendant un certain temps. Après cette maturation, il sera lancé pour tous les utilisateurs, qui seront ainsi libérés de ce problème bien connu.

Toujours sans aucune certitude, cette nouvelle devrait arriver en fin d’année sur Windows 10. Il sera possible de résoudre les problèmes avec les ordinateurs portables ou de bureau, à condition qu’ils aient un moniteur supplémentaire présent, quelle que soit la marque ou le modèle soit du PC ou les moniteurs.