Nike a développé un robot pour nettoyer et réparer les baskets usées

Nike A Développé Un Robot Pour Nettoyer Et Réparer Les

En bref : Nike teste dans son magasin phare de Londres un robot conçu pour nettoyer et réparer les vieilles baskets. Il s’appelle BILL, qui est l’abréviation de Bot Initiated Longevity Lab. Le système utilise une robotique avancée, des produits de nettoyage à base d’eau et des patchs en polyester recyclé pour remettre à neuf les coups de pied usés.

Après avoir chargé une chaussure dans la machine, celle-ci crée un modèle 3D pour identifier les zones de la tige, des flancs et de la semelle extérieure qui doivent être nettoyées. Les clients peuvent également sélectionner des patchs pour couvrir les zones usées sur la tige.

Une fois terminé, un employé du magasin Nike ajoutera de nouvelles doublures et des lacets fabriqués à partir de matériaux recyclés pour terminer la remise à neuf. Le robot prend environ 45 minutes pour traiter une paire d’Air Force 1, a déclaré Nike.

Nike a developpe un robot pour nettoyer et reparer les

À l’heure actuelle, le robot ne peut fonctionner que sur les Air Force 1, Air Jordan 1, Space Hippie 01 et Nike Dunks.

Noah Murphy-Reinhertz, responsable de la durabilité chez Nike NXT, a déclaré que le maintien des anciens produits est profondément personnel et que les gens feront tout leur possible pour prendre soin de leurs chaussures préférées. « Réparer un produit est un moyen d’étendre notre mémoire avec un produit », a ajouté Murphy-Reinhertz.

BILL sera disponible à Nike Town London jusqu’au mois de septembre et son utilisation est gratuite. Nike a déclaré qu’il complète les services existants tels que Nike Refurbished et Nike Recycling and Donation, et espère que le driver fournira des informations précieuses pour aider à guider l’avenir des services durables dans l’entreprise.

1663264809 62 Nike a developpe un robot pour nettoyer et reparer les

La dernière innovation de Nike, du moins à ce stade, n’est guère plus qu’un gadget flashy conçu pour attirer les clients dans son magasin.

Les têtes de baskets dévouées et même les fashionistas occasionnelles gardent probablement déjà leurs biens précieux parfaitement propres avec du savon, de l’eau et un peu d’huile de coude, et je ne peux pas imaginer que trop de gens vont sauter sur l’occasion pour plâtrer leurs coups de pied avec des patchs voyants. Les enfants pourraient être attirés par le théâtre, mais les adultes seront-ils vraiment intéressés ?

De plus, garder les clients dans leurs chaussures actuelles va à l’encontre du modèle commercial de Nike consistant à vendre de nouveaux produits et à faire circuler l’argent.