Huawei sanctionné continue de perdre de l’argent, mais pas aussi rapidement

Huawei Sanctionné Continue De Perdre De L'argent, Mais Pas Aussi

Dans le contexte : cela fait plus de trois ans que l’administration de Donald Trump a placé l’entreprise technologique chinoise Huawei sur une liste noire d’exportation, et l’entreprise continue d’en ressentir l’impact alors que les revenus ont de nouveau chuté au premier semestre 2022. La seule bonne nouvelle pour Huawei est que la vitesse de son déclin s’est légèrement ralentie à mesure qu’elle élargit son champ d’activité.

Selon le SCMP, Huawei a déclaré un chiffre d’affaires de 301,6 milliards de yuans, soit environ 44,7 milliards de dollars, pour le premier semestre 2022, marquant une baisse de 5,9 % d’une année sur l’autre. C’est une amélioration par rapport aux résultats du premier trimestre, qui ont vu les revenus baisser de 13,9 % en glissement annuel. Sa marge bénéficiaire a baissé à 5%, chutant de près de moitié par rapport au premier semestre 2021. Huawei a déclaré que les résultats sont « conformes aux prévisions ».

À la mi-mai 2019, avec la montée des tensions liées à la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, Donald Trump a déclaré une urgence nationale qui a effectivement interdit aux entreprises américaines d’acheter et d’utiliser des équipements de télécommunications à des « adversaires étrangers ». Suite à l’annonce de la commande, le département du Commerce a révélé que Huawei et 70 affiliés avaient été ajoutés à la liste des entités du Bureau de l’industrie et de la sécurité (BIS).

Huawei sanctionne continue de perdre de largent mais pas aussi

L’impossibilité d’accéder à la technologie fabriquée aux États-Unis ou de traiter avec des entreprises qui utilisent des outils ou des conceptions américains, y compris TSMC, a été un coup dur pour une entreprise qui était autrefois le plus grand fournisseur de smartphones au monde. Il ne peut même plus expédier des combinés avec Android ou la suite d’applications de Google préinstallées. Ainsi, la division grand public de l’entreprise, qui couvre les smartphones, a vu ses revenus chuter de 25 % en glissement annuel.

Huawei a enregistré sa toute première baisse de revenus trimestrielle au quatrième trimestre 2020 et a été contraint de vendre sa division Honor afin que le fabricant de téléphones à petit budget puisse éviter les sanctions. Cela a été bientôt suivi par la plus forte baisse de revenus jamais enregistrée par l’entreprise.

La part de Huawei sur le marché des smartphones en Chine et dans le reste du monde continue de diminuer, bien que son activité d’entreprise, qui couvre le cloud computing, les logiciels et d’autres services, ait connu une croissance des revenus, en hausse de 28 %.

« Bien que notre activité d’appareils ait été fortement impactée, notre ICT [information and communications technology] l’activité d’infrastructure a maintenu une croissance régulière », a déclaré Ken Hu, président tournant de Huawei, dans un communiqué.

Huawei connait la plus forte baisse de revenus jamais enregistree

Huawei s’est également étendu à d’autres domaines, des appareils portables plus traditionnels et des voitures intelligentes aux industries moins familières, telles que l’extraction du charbon et l’élevage porcin.