La justice oblige la FNAC à «livrer» le Huawei P30 pour seulement 124€ (Espagne)

Justiça obriga FNAC a "entregar" Huawei P30 por apenas 124 euros

Il est vrai que de telles situations ne devraient pas se produire, mais des erreurs dans le prix de vente des produits se produisent avec une certaine fréquence, en particulier dans les supermarchés. Cette fois, c’est la FNAC qui, par erreur, a publié une campagne en ligne indiquant qu’un smartphone Huawei P30 coûterait environ 124 euros.

De toute évidence, des milliers de clients en ont profité jusqu’à ce que la FNAC signale l’erreur. Malgré l’erreur, le tribunal a désormais contraint la FNAC à livrer, pour le prix indiqué, des smartphones achetés par les consommateurs.

Huawei P30 Pro a un PVP de 699,90 euros

Selon EL Mundo, les tribunaux espagnols ont contraint la FNAC Madrid à remettre des téléphones portables qui coûtent 699 euros pour 124 euros. Tout est arrivé à cause d’une erreur typographique, dans une campagne en ligne, qui indiquait que le smartphone coûterait 124,90 euros pour les titulaires de carte ou 139,90 euros pour les non-membres.

La justice oblige la FNAC à "livrer" le Huawei P30 pour seulement 124 euros

Rappelons que le PVP d’un Huawei P30 Pro est de 699,90 euros. Dans ce cas, nous parlerions d’une remise d’environ 75%.

L’offre s’est rapidement diffusée sur les réseaux sociaux et, avant que l’erreur ne soit détectée par la FNAC, 12 911 bons de commande ont été passés pour 18 432 unités.

La justice oblige la FNAC à "livrer" le Huawei P30 pour seulement 124 euros

Dans un premier temps, la FNAC a restitué aux personnes concernées le montant payé pour l’achat et a annulé la commande, mais une plainte d’un des clients n’ayant pas reçu le téléphone portable «en raison d’une erreur de prix» a porté l’affaire devant la justice.

La Cour de justice de Madrid (TSJM) a rejeté les poursuites intentées par la FNAC et contraint l’entreprise à remettre des téléphones portables au prix initialement proposé. S’il n’y a pas de stock, la FNAC doit livrer aux consommateurs un smartphone similaire ou avec des fonctionnalités supérieures.

Au cours de cette période d’évaluation de la justice, plusieurs mouvements et canaux ont été créés, avec le hashtag #AfectadosFanc pour aider les utilisateurs à se plaindre des commandes annulées.

  • La Justice - Prépas 2011-2012