Musk dit que Twitter n’a pas fourni les données requises et cherche à mettre fin à l’acquisition

Musk Dit Que Twitter N'a Pas Fourni Les Données Requises

En un mot : Elon Musk semble mettre à exécution ses menaces précédentes de renoncer à l’accord de 44 milliards de dollars pour acheter Twitter. L’équipe juridique du PDG de SpaceX a déposé une lettre auprès des autorités de réglementation des valeurs mobilières, affirmant que le géant des médias et Musk avaient conclu le contrat d’achat sur la base de déclarations fausses et trompeuses. Malheureusement pour Musk, le conseil d’administration de Twitter n’est pas d’accord et se prépare à des actions en justice pour le tenir responsable du prix de plusieurs milliards de dollars initialement négocié.

La lettre, déposée vendredi par le conseiller juridique de Musk, affirme que les représentants de Twitter n’ont pas respecté leurs obligations contractuelles de fournir des informations concernant la prévalence des bots, des comptes de spam et d’autres faux comptes sur la plate-forme. Le représentant de l’équipe juridique de Musk, Mike Ringler, a déclaré que Twitter avait ignoré les demandes d’informations à plusieurs reprises, fourni des rejets injustifiés aux requêtes ou répondu à Musk avec des informations incomplètes ou inexactes tout en affirmant qu’ils s’étaient conformés à la divulgation complète.

Musk dit que Twitter na pas fourni les donnees requises

Les affirmations de Musk selon lesquelles Twitter n’a pas fourni de données liées au compte n’ont rien de nouveau. Les déclarations remontent à mai lorsque le PDG au franc-parler a déclaré que le rachat était suspendu jusqu’à ce que Twitter fournisse des faits à l’appui des affirmations dans un article de Reuter précédemment publié. Musk et son équipe restent catégoriques sur le fait que les informations sont nécessaires pour effectuer une analyse approfondie des bots et autres faux comptes sur la plate-forme de médias sociaux.

Les représentants de Twitter ne semblent pas accepter les accusations. Malgré les affirmations selon lesquelles la plate-forme médiatique a retenu des informations relatives à l’acquisition négociée, le chef du conseil d’administration de Twitter, Bert Taylor, a clairement indiqué que la société intenterait une action en justice et avait l’intention de faire respecter les conditions d’acquisition précédemment négociées.

Bien que le résultat reste à déterminer, la nouvelle de l’intention de Musk semble déjà avoir eu un impact sur les résultats de Twitter. Les données financières ont montré que la valeur des actions chutait entre 5% et 6% dans la foulée de ses déclarations.

Il n’y a aucune garantie légale que Musk sera autorisé à se retirer de l’accord de plusieurs milliards de dollars déjà négocié. Selon l’accord permanent, Twitter ou Musk pourraient être redevables d’une indemnité de rupture d’un milliard de dollars si l’une ou l’autre des parties renonçait à l’offre convenue.

Il existe également plusieurs autres résultats potentiels, allant d’un prix d’achat renégocié ou de pénalités de rupture à un autre soumissionnaire qui tente de reprendre l’acquisition. Toute supposition quant au résultat ne sera rien de plus que de la spéculation jusqu’à ce que plus d’informations soient disponibles.