Nintendo of America et son président, Bowser, poursuivent un pirate informatique appelé Bowser

Nintendo of America and its president, Bowser, are suing a hacker called Bowser

WTF?! Le fait que le président de Nintendo of America porte le même nom que l’un des personnages célèbres de la société – Bowser – est une coïncidence amusante, mais c’est presque étrange: la société poursuit maintenant un pirate informatique appelé, vous l’avez deviné, Bowser.

Tel que rapporté par Polygon, un dossier judiciaire montre que Nintendo of America a intenté une action en justice contre Gary Bowser, le chef présumé du groupe de piratage informatique Xecuter, pour deux chefs d’accusation de trafic et une violation du droit d’auteur.

Nintendo prétend que Bowser exploite un «réseau international de pirates» qui vend un système d’exploitation non autorisé appelé «SX OS» et les outils de piratage qui l’installent. Les appareils contournent les mesures de sécurité de Nintendo afin que les utilisateurs puissent télécharger des jeux piratés, les transférer sur une carte mémoire, puis les jouer sur le Switch en utilisant SX OS. Il permet également de copier les jeux piratés, qui peuvent ensuite être partagés avec d’autres.

Nintendo of America et son president Bowser poursuivent un pirate

Le costume ajoute que Bowser crée et vend des appareils de piratage Nintendo depuis au moins 2013 et les a vendus pour la DS, la 3DS et la Nintendo Wii. Il a été arrêté avec Max Louarn, un autre membre présumé de Xecuter, en octobre dernier et accusé de 11 chefs d’accusation.

Nintendo, qui a demandé un procès devant jury, souhaite la fermeture des opérations de Bowser et demande des dommages-intérêts; 2 500 USD pour chaque appareil faisant l’objet d’un trafficking et 150 000 USD pour chaque violation des droits d’auteur. La société a qualifié le piratage de « problème international sérieux et qui s’aggrave » et que les actions de Bowser (et non de Koopa) « continuent de mettre plus de 79 millions de consoles Nintendo Switch et Nintendo Switch Lite en danger de piratage ».